Dans le cadre de la gestion locative, le mandat est obligatoire et réglementé par la loi Hoguet (n°70-9) du 2 janvier 1970. La gestion locative vous permet un véritable confort, vous déléguez votre pouvoir à un professionnel afin de gérer votre bien immobilier.

Nous vous accompagnons dans l’estimation locative de votre bien et dans sa mise en valeur (photos, diffusion web, rédaction de la description du bien, réseau…) pour optimiser votre investissement, avant sa mise en location.

Pour plus de renseignements

Qu’est-ce que la gestion locative ?

Le propriétaire possédant un patrimoine immobilier peut confier un ou plusieurs biens à un mandataire qui sera chargé de s’occuper de la gestion de ses biens immobiliers.

Les biens immobiliers confiés sont souvent :

  • des appartements (studio ou autres) ;
  • des maisons, villas ;
  • des parkings ;
  • des locaux commerciaux ou professionnels.

Gestion locative : quelle est notre mission ?

Nous aurons pour principale mission de prendre en charge la gestion de vos biens selon les conditions énoncées dans le contrat, comme :

  • la recherche de locataires :
    • tout d’abord, se mettre d’accord sur le montant du loyer avec vous, propriétaire,
    • s’occuper de la gestion de la révision annuelle du loyer et de l’ajustement des provisions pour charges,
    • effectuer la mise en place des publicités nécessaires à la location du bien (internet, journaux, agences…),
    • sélectionner le locataire en fonction des critères de la loi et dans les temps impartis ;
  • l’envoi des avis d’échéance ;
  • l’envoi des quittances de loyer et la perception des loyers avant rétribution
  • la vérification régulière des assurances ;
  • l’information habituelle du client ;
  • les tâches diverses : gestion des impayés ou tâches ponctuelles comme le suivi de travaux.

Loi Alur et gestion locative

La loi Alur a bousculé la gestion locative :

  • les loyers sont encadrés, les bailleurs doivent respecter certains plafonds ;
  • le contrat de location ainsi que les documents à transmettre au locataire doivent être uniformes ;
  • les honoraires de location et frais d’état des lieux doivent respecter des plafonds ;
  • la révision du loyer doit se faire dans l’année où il n’y a plus de rétroactivité ;
  • le délai de préavis d’un mois a été élargi dans de nombreux cas ;
  • si l’état des lieux de sortie est conforme à l’état des lieux d’entrée, le dépôt de garantie doit être restitué dans un délai d’un mois.